Catégories
Chauffage et pompe à chaleur

Coût de remplacement de la pompe à chaleur

Si vous envisagez de supplanter ou de compléter votre système de chauffage actuel, par une pompe à chaleur, vous aurez besoin d’une estimation des coûts. Lisez pour connaître le montant que vous devrez débourser pour ce nouveau mécanisme de chauffage.

Si vous envisagez de moderniser ou de remplacer votre pompe à chaleur utilisée depuis longtemps, il n’est que naturel pour vous de chercher une estimation du coût de remplacement. Vous ne pouvez pas vous attendre à obtenir une nouvelle pompe au même prix que l’ancienne, que vous avez achetée il y a cinq ou six ans. La technologie s’améliore sans cesse et les prix augmentent presque toujours. Les pompes à chaleur font partie des appareils de chauffage les plus efficaces, qui permettent d’économiser une quantité considérable d’énergie.

Les pompes à chaleur sont des appareils de chauffage parmi les plus efficaces.

Analysons ce que l’on peut attendre du coût de remplacement d’une pompe. Avant cela, voyons quels sont les différents types de pompes disponibles et quels sont les éléments auxquels vous devez faire attention, tout en choisissant un remplacement. Cela vous aidera à comprendre le coût impliqué.

Les pompes à chaleur sont des machines qui transportent la chaleur d’un endroit à un autre par un travail mécanique. Différenciées par le mécanisme, il en existe deux types, qui comprennent les pompes à absorption et les pompes à compression. Selon la source de transmission de chaleur, ces pompes peuvent être classées en pompes à air et pompes terrestres ou géothermiques. Le type à air extrait la chaleur de l’air ambiant, tandis que la pompe géothermique tire sa chaleur du sol (à ne pas confondre avec la chaleur géothermique). Par source de chaleur géothermique, on entend ici le sol, chauffé par les rayons solaires incidents. Certains types de pompes ont même des plans d’eau comme source de chaleur. En fonction du type de pompe et de la source de chaleur utilisée, le prix varie considérablement.

Lorsque vous en achetez une nouvelle, vous devez choisir entre les pompes à chaleur à air et les pompes à chaleur à source géothermique. Le paramètre important à prendre en compte lors de l’achat d’une pompe est le « coefficient de performance (COP) «. Il s’agit du rapport entre le mouvement de la chaleur utile et la quantité de travail mécanique nécessaire à son fonctionnement. Les types les plus utilisés sont les pompes à air, qui offrent généralement un COP de 3 ou 4. Ce chiffre est assez élevé, comparé au COP des systèmes de chauffage conventionnels comme les chauffages à résistance électrique, qui est d’environ 1,

Bien que les pompes à chaleur puissent également être utilisées en mode inverse comme refroidisseurs, leur efficacité est bien moindre, en mode refroidissement. L’efficacité de refroidissement est mesurée, qui est le rapport entre la capacité de refroidissement et l’entrée d’énergie électrique. L’EER est faible, comparé à d’autres appareils, car la chaleur circule naturellement des régions les plus chaudes vers les régions les plus froides, mais le flux inverse nécessite un travail mécanique beaucoup plus important. Ces appareils conviennent mieux aux régions dont le climat nécessite un chauffage et un refroidissement modérés. Recherchez une unité avec un Ratio d’efficacité énergétique saisonnier (SEER) élevé, qui garantit une meilleure efficacité.

Le coût d’installation d’une petite pompe à chaleur à air, ayant la capacité de chauffer une seule pièce, peut aller de500 euros à 1500 euros. En général, il s’agit d’unités traversant les murs, installées dans de petites pièces comme les dortoirs.

pompe à chaleur

Les pompes à chaleur à air peuvent être installées dans des pièces plus petites.

En revanche, si vous envisagez d’installer une pompe pour toute la maison, le coût est beaucoup plus élevé en raison des nouveaux conduits qu’il faudra installer. Ces types viennent en deux pièces, avec une pièce placée à l’extérieur et une autre à l’intérieur. Pour une maison typique, le coût d’installation d’une pompe à chaleur à air, varie de 1500 euros à 2900 euros en 2014. Ce coût comprend les frais de main-d’œuvre impliqués pour l’installation, y compris le coût du matériel. Le prix augmentera, avec chaque unité intérieure supplémentaire que vous installez. Calculez donc le nombre total d’unités dont vous aurez besoin, avant de chercher à obtenir une estimation des coûts. Le coût peut fluctuer considérablement, en fonction des frais de main d’œuvre locaux, du coût de l’équipement et de la marque.

Vous pouvez également opter pour une installation de pompe à chaleur air source à double combustible (qui utilise le gaz naturel comme source de chauffage alternative), qui vous coûtera environ 6 000 à 10 000 euros. L’alternative la plus coûteuse est la pompe à chaleur géothermique ou géothermique, qui nécessite l’installation de tuyaux souterrains. Selon la taille de l’unité que vous installez, le coût de remplacement, dans ce cas, peut atteindre 11 000 à 26 000 euros.

Les coûts peuvent certainement être plus élevés que ceux de la pompe à chaleur.

Ce coût peut certainement être récupéré sur une période, car il réduit considérablement vos factures de chauffage. Dans quelques années, la pompe à chaleur aura été amortie. Opter pour des appareils comme ces pompes, c’est faire un pas vers des lendemains plus verts.

La pompe à chaleur est un appareil qui permet de réduire la consommation d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *